En continuant à naviguer sur notre site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies. Pour plus d’informations, consultez notre Politique de confidentialité et en matière de cookies. 

Quelles alternatives aux écrans tactiles dans un monde interactif

La COVID-19 est un accélérateur de transformations numériques et de mutations sociales, il faut donc pour les entreprises, s'adapter aux deux.

Dans le monde de l'après COVID-19, nous ne pourrons plus jamais nous attendre à une utilisation insouciante des écrans tactiles, et les fournisseurs d'affichage numérique ou leurs clients ne pourront pas non plus lancer un projet qui ne tient pas compte des nouvelles perspectives de l'humanité en matière de santé et d'utilisation communautaire. 

Quelle est donc la voie à suivre ?

Si vous êtes amené(e)s à communiquer sur des écrans dynamiques ou interactifs, ce sujet de transformation digitale va vous intéresser.


Découvrir le player EASYDK


Les écrans tactiles sont là pour rester

L'usage du toucher sur les interfaces tactiles esy désormais un langage universel grâce à l'extraordinaire pénétration des téléphones portables. Les écrans tactiles et le contenu interactis ne vont pas disparaître, mais les règles vont changer.

Il existe des mesures très évidentes qui peuvent être prises pour aider rapidement avec les applications actuelles des écrans tactiles comme : les messages dynamique sur l'écran concernant la propreté, les stations de désinfection des mains à côté de l'écran tactile et les programmes de nettoyage visibles par le public, mais qu'en est-il des nouvelles applications des écrans tactiles ou de la refonte des applications actuelles pour qu'elles soient davantage sans contact ?


Voici un aperçu des alternatives au toucher les plus utiles et les plus intéressantes :

Commande vocale

D'Alexa où Siri aux services de plate-forme natifs sur Windows, en passant par les offres d'une multitude d'alternatives d'API plug-and-play de tiers - ce ne sont pas les mécanismes capables de capturer les commandes verbales et de les convertir en action qui manquent. Il s'agit d'une approche véritablement "mains libres" qui est également très utile pour répondre aux exigences d'accessibilité.

Les capteurs et l'Internet des objets

Elle repose sur un matériel spécifique conçu pour surveiller certains aspects de l'environnement. Lorsqu'un mouvement est détecté, lancez une boucle d'attraction. Lorsque la température augmente, favorisez une boisson froide. Les capteurs et les objets IoT connectés vous permettent de réagir au monde en temps réel et de le faire d'une manière qui soit significative pour votre public sans qu'il n'interagisse avec l'application elle-même.


Reconnaissance faciale

Utilisation de caméras pour identifier anonymement la tranche d'âge, le sexe, l'émotion, la pose de la tête, le temps de pose, l'emplacement physique et d'autres éléments de la ou des personnes devant un écran. Créer un contenu basé sur des données démographiques particulières ou réagir à des gestes ou des états émotionnels spécifiques. Bonus : avec la reconnaissance faciale non seulement vous personnalisez l'expérience, mais vous enrichissez également l'ensemble des données que vous collectez pour l'analyse.


Intégrer des appareils mobiles personnels

Une autre approche cruciale à envisager est de permettre à votre public d'utiliser son téléphone portable pour interagir avec votre contenu numérique. Les déploiements restent interactifs, mais d'une manière non tactile qui peut non seulement rassurer vos utilisateurs mais aussi encourager leur utilisation en leur permettant de se sentir en sécurité en interagissant avec leur propre téléphone.

Attendez-vous à un retour vengeur des codes QR, parce qu'ils sont la solution idéale pour relier un téléphone portable ou une tablette au contenu numérique dans des lieux physiques.

Autre avantage : les caméras de la plupart des appareils mobiles peuvent détecter et traiter automatiquement les codes QR eux-mêmes. L'utilisateur n'a donc plus besoin de télécharger une application spécialisée dans les codes QR, de l'ouvrir et de lui permettre d'effectuer la tâche. La barrière à l'entrée est désormais beaucoup plus faible.


Il existe deux principaux scénarios concernant les appareils mobiles personnels et les codes QR :

1. Livraison de contenu de l'écran public aux appareils mobiles

Les codes QR ont été conçus pour ce cas d'utilisation classique. Les codes QR intègrent une URL ; c'est leur fonction. En scannant un code QR, un téléphone ou une tablette électronique ouvre la page web indiquée. Cela permet à votre public de sélectionner les informations qui l'intéressent et de les emporter avec lui. Limitez la quantité d'interaction à l'écran et laissez vos utilisateurs interagir plus profondément pendant leur temps libre.


2. Contrôler à distance le contenu numérique avec EasyDK

Il s'agit d'un concept beaucoup plus nouveau mais réalisable en utilisant n'importe quelle smartphone! 

Ici, le code QR ouvre une page web construite pour contrôler le contenu visible sur le grand écran. Cela peut être aussi simple que quelques boutons liés à des actions particulières à l'écran ou quelque chose de beaucoup plus compliqué, l'objectif est de faciliter la navigation interactive dans le contenu, la navigation dans les scènes, l'engagement dans les médias, en utilisant le téléphone ou la tablette comme télécommande. Le contenu est visible sur l'écran d'affichage, et vos utilisateurs utilisent confortablement leurs appareils personnels pour toutes les interactions.

Gardez à l'esprit qu'aucune de ces options n'est exclusive elle sont finalement complémentaires,  l'objectif étant de donner à vos utilisateurs le bon levier pour tout au long du parcours et ainsi adapter l'expérience au contexte sanitaire.


dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi samedi janvier février Mars avril Mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre