En continuant à naviguer sur notre site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies. Pour plus d’informations, consultez notre Politique de confidentialité et en matière de cookies. 

Réflexions sur l'usage de borne interactive dans un monde post-confinement

Borne interactive, comment concilier sécurité et interactivité ?

Les prédictions ne sont pas des garanties, le temps nous le dira, mais il y a un pari sûr : l'attitude envers l'utilisation d'écrans tactiles en public a pris un sérieux coup.


Découvrir le player EASYDK


Il est facile de lancer des expressions comme "une fois par génération" ou "une fois dans la vie", mais notre expérience de l'épidémie de coronavirus mérite peut-être la comparaison. Après une pandémie, la vie sera irrévocablement changée ; la question est seulement de savoir dans quelle mesure.

Les poignées de main avec les collègues et les baisers sur les joues avec les amis ont-ils vu leurs derniers jours ? Le travail à distance va-t-il devenir la norme et non l'exception pour tous, sauf pour les professionnels du secteur des services ? Faut-il s'attendre à ce que la coutume asiatique de porter des masques en public devienne partout une pratique courante ?


Les prédictions ne sont pas des garanties, le temps nous le dira, mais il y a une chose sûr : l'attitude envers l'utilisation d'écrans interactifs tactiles en public a pris un sérieux coup.

Plus jamais nous ne pourrons espérer une utilisation insouciante des écrans tactiles, ni les fournisseurs d'affichage dynamique ou leurs clients. Désormais nous ne pourrons pas lancer un projet qui ne tient pas compte des perspectives modifiées de l'humanité en matière de santé et d'utilisation communautaire. Soyons honnête, notre attitude envers l'utilisation publique des bornes tactiles a également changé, n'est-ce pas ?

Cet article fournira aux agences de création et aux intégrateurs de systèmes des conseils pour le monde actuel et celui de l'après-confinement de l'affichage numérique interactif et d'autres expériences numériques interactives destinées au public.

Nous examinerons d'abord les éléments à prendre en compte pour que les déploiements centrés sur le tactile soient adaptés à la nouvelle normalité, puis nous tiendrons compte des nouveaux modes d'utilisation grâce aux alternatives sans contact au tactile.

NOTE : Une autre prédiction que nous ne pouvons pas faire est de savoir quand le monde post-confinement débutera. Les retards et les incertitudes liés à la vaccination reculent jours à après jours cette échéance et repousse nos éspoirs de retour rapide à la "normale". Ce que l'on peut dire avec certitude, c'est que lorsque les choses reviendront à la "normale", il y aura un flot de demandes pour mettre à jour les installations de bornes interactives existantes et pour adapter les projets en cours. Profitez de ce temps intermédiaire pour vous préparer...


Les écrans tactiles et les bornes interactives restent nécessaires au "phygital"

Grâce à l'extraordinaire taux de pénétration des téléphones portables, les interactions tactiles sont désormais un langage universel que l'on retrouve dans toutes les cultures. Ce support, ironiquement sans paroles, simplifie grandement l'expression de son intérêt tout en imposant les niveaux de confidentialité et de précision souhaités. Mis à part l'énorme volume de déploiements d'écrans d'affichage et de table tactiles existants, il n'y a pas moyen d'aller au-delà de la commodité, de l'accessibilité, du prix abordable du contenu numérique tactile.

Les écrans tactiles et le contenu tactile ne sont pas près de disparaître. Mais les règles vont changer. Les considérations suivantes sont essentielles pour tenir compte des générations de spectateurs qui ont ressenti le préjudice émotionnel, social et physique de COVID-19.


L'écran d'affichage informe sur les enjeux

Selon les experts médicaux, la fonction première d'un masque - en dehors d'un environnement hospitalier - est de vous empêcher de rendre les autres malades. Il existe également une raison sociale au port du masque. Il montre que vous vous souciez des autres, que vous êtes sensible à leurs sentiments et que vous prenez des mesures proactives pour contribuer à leur rétablissement.

Tout déploiement affichage numérique interactif destiné au public a la même responsabilité. Il ne s'agit pas de porter un masque, bien sûr, mais de faire preuve de conscience et de sensibilité. Indiquer aux utilisateurs potentiels que les responsables de cette borne particulière ont leurs utilisateurs à l'esprit.

Les déploiements doivent recommander visuellement les meilleures pratiques tant pour l'utilisation de l'écran tactile que pour les bonnes pratiques sociales. Pour se laver ou se désinfecter les mains après utilisation, minimiser les contacts avec le visage, encourager l'utilisation de gants. (L'écran tactile que vous possédez réagit-il aux contacts avec des gants ? Il est temps de vérifier).

Veillez à tenir ces messages à jour, en tenant compte des derniers conseils des professionnels de la santé. Attention car une communication non actualisée indique que vous manquez d'informations. Quel message cela envoie-t-il à vos utilisateurs ?

Si vous faites preuve de respect et de compassion dans votre contenu, les utilisateurs vous répondront en nature.


Stations de désinfection des mains et des écrans

Ce n'est un secret pour personne que les écrans tactiles peuvent être un vecteur de transmission virale. Historiquement, c'est un fait que les entreprises ont sans doute essayé d'ignorer. Aujourd'hui, une telle prétendue ignorance est insensée.

L'un des meilleurs moyens d'encourager l'utilisation des écrans tactiles est d'accompagner l'écran d'une station de désinfection des mains. Le message est clair. "N'ayez pas peur. Une fois terminé, vous pourrez vous nettoyer".

Ce n'est probablement qu'une question de temps avant que les magasins ne pulvérisent des parfums d'alcool dans l'air au lieu de parfums.

Plus ces stations sont visibles, mieux c'est. Et pour répondre à la recommandation précédente sur la communication, la messagerie à l'écran pourrait englober davantage la disponibilité de produits d'assainissement en signalant l'existence de stations au début de l'engagement numérique, puis en encourageant l'utilisation de produits d'assainissement à la fin. La COVID-19 est un ennemi invisible, il faut donc rendre le nettoyage aussi évident que possible.

Le défi, bien sûr, est de maintenir un bon approvisionnement en désinfectant, ce qui nous amène au point suivant.

Vous vous souvenez des codes QR ?
Toujours présent mais sans jamais faire les gros titres, les QR codes vont faire leur retour explicitement parce qu'ils sont le lien phygital idéale pour relier un téléphone portable ou une tablette à des contenus numériques dans des lieux physiques. (Une autre raison de leur essor est que les caméras des derniers appareils mobiles d'aujourd'hui peuvent détecter et traiter automatiquement les codes QR sans avoir à être configurées manuellement par l'utilisateur. L'obstacle à l'adoption est beaucoup plus faible).


Il existe deux principaux scénarios concernant les appareils mobiles personnels et les codes QR :

1.  Livraison de contenu de l'écran public aux appareils mobiles : Les codes QR ont été conçus pour ce cas d'utilisation classique. Les codes QR intègrent une URL ; c'est leur fonction. Le balayage d'un code QR provoque l'ouverture de la page web indiquée par un téléphone ou une tablette. Donnez à votre public la possibilité de sélectionner les informations qui l'intéressent et de les emporter avec lui. Limitez la quantité d'interaction à l'écran et laissez vos utilisateurs interagir plus profondément pendant leur temps libre. Un moyen idéal de réutiliser le contenu web existant.

2.  Contrôler à distance le contenu numérique avec EasyDK : Il s'agit d'un concept beaucoup plus novateur mais réalisable avec n'importe quelle plateforme prenant en charge les déclencheurs web. Ici, le code QR ouvre une page web construite pour contrôler le contenu visible à l'écran. Il permet de naviguer dans le contenu, de naviguer dans les scènes, de s'engager dans les médias, et plus encore en utilisant le téléphone ou la tablette comme télécommande. Cela peut être aussi simple que quelques boutons liés à des actions particulières à l'écran, ou aussi complexe que votre cœur HTML5 le désire. Le contenu est affiché sur un écran plus grand, et vos utilisateurs manipulent confortablement leurs appareils personnels pour toutes les interactions.


Imaginez un déploiement numérique indiquant aux acheteurs, aux visiteurs, aux employés qu'ils peuvent utiliser leur propre téléphone pour manipuler le contenu à l'écran. Ajoutez à cela la GDPR et les communications connexes en matière de sécurité et de confidentialité pour garantir l'intégrité de l'interaction. Les membres du public préoccupés par des niveaux de propreté et de sécurité inconnus seraient-ils intrigués ? Absolument.


Accroître la personnalisation du contenu

Nous reconnaissons tous l'utilité du contenu numérique personnalisé. Une personnalisation accrue entraîne une pertinence accrue et, par conséquent, une plus grande incitation à participer. Le contenu est pour moi seul, ce qui le rend beaucoup plus gratifiant. D'un point de vue commercial, la personnalisation rend le contenu collant, ce qui entraîne un plus grand nombre de sessions individuelles, une durée de session plus longue (alias temps d'arrêt) et davantage de conversions.

La personnalisation présente un autre avantage, souvent négligé. C'est un raccourci vers l'appel à l'action, vers l'objectif du contenu numérique.

Plus le contenu est personnalisé, plus vite un individu peut amener le contenu numérique à la ligne d'arrivée prévue. Pour simplifier, pensez à cela en termes de nombre d'étapes. Imaginez deux kiosques, l'un utilisant la reconnaissance faciale pour identifier le sexe et la tranche d'âge, l'autre ignorant tout de son utilisateur. S'il est correctement construit, quel déploiement permettra d'amener plus rapidement les utilisateurs au contenu le plus pertinent ?

Notez, au passage, que "personnalisation" ne signifie pas nécessairement "unique" pour chaque individu. La tranche d'âge et le sexe ne me disent pas qui est la personne, mais je sais quand même beaucoup de choses sur elle. Et les alternatives tactiles comme la RFID et la reconnaissance vocale permettent aux utilisateurs d'identifier leurs préférences à l'écran.

La personnalisation du contenu est bien sûr essentielle pour les déploiements de systèmes tactiles, mais il est proposé de ne pas placer la barre trop haut. De nombreuses approches tactiles alternatives permettent encore des niveaux de personnalisation potentiellement élevés qui peuvent minimiser l'activité perçue comme risquant de nuire à la santé tout en conduisant à une interaction significative.


Conclusion

Nous sommes au cœur d'un moment décisif pour l'époque, caractérisé par l'isolement et la distanciation sociale. Ces circonstances auront des effets de grande portée sur tous les types d'interactions entre l'homme et la machine dans les espaces physiques. La question n'est pas de savoir si, mais dans quelle mesure. La signalisation numérique et les autres déploiements de contenu numérique seront les premières victimes, ou survivantes, de ces nouvelles exigences.


Horaires de nettoyage visibles par le public

Soyez explicite quant au moment et à la fréquence du nettoyage - et respectez cet horaire. Vous voulez contrarier quelqu'un ? Installez une station de désinfection, faites-en la promotion, puis laissez-la fonctionner à sec. Vous aurez l'impression d'avoir piégé quelqu'un pour qu'il se salisse.

Le public après le confinement se méfiera probablement de toutes les surfaces. Votre responsabilité est de regagner cette confiance, et le fait d'avoir un programme de nettoyage fiable et visible par le public est la communication de votre engagement. Soyez clair quant à votre sensibilité aux normes et exigences actuelles en matière de santé ; soyez distinct de ce que vous avez fait au quotidien.

Au minimum, cela signifie qu'il faut essuyer et recharger en désinfectant. Une fréquence d'une ou deux fois par jour est probablement suffisante, en particulier si vous respectez également les deux directives précédentes. Soyez proactif, honnête et conscient de la façon dont votre déploiement numérique apparaît aux autres.

--------------------------


Ces ajustements raisonnables aux déploiements numériques actuels et futurs, s'ils sont poursuivis de manière proactive et approfondie, devraient satisfaire les préoccupations de la majorité en matière de santé et de propreté. Ou bien sûr, il y aura toujours une minorité hésitante. Et n'y a-t-il pas d'alternatives tactiles qui peuvent apporter une réelle interaction numérique tout en exigeant une approche littérale et pratique ?


la smartphone est au coeur de la tranformation digitale post confinement

Préparez-vous à aller au-delà du tactile

Convaincu qu'il y aura toujours une place pour le tactile ? Bien. Maintenant, parlons de l'abandon du tactile...... Sérieusement, jamais un public aussi varié n'a été aussi enclin à accepter des alternatives au tactile. L'objectif n'est pas d'être anti-touch, mais d'être ouvert à d'autres possibilités interactives sans contact. Au minimum, il est temps d'envisager la création de déploiements bi-modes offrant le tactile comme une seule et unique option interactive.

Commençons par examiner ces alternatives interactives.
Adopter des alternatives tactiles pour l'interactivité

Vous êtes-vous déjà retrouvé dans un trou noir de Google, à suivre des intérêts connexes jusqu'à ce que vous arriviez à un sujet que vous ne connaissez pas du tout ? Et un peu de recherche dévoile qu'il y a un monde d'experts et d'investissements dans l'orbite de ce nouveau sujet ? A tel point que vous ne pouvez pas croire que vous n'avez pas entendu parler de ce créneau apparent avant ?

C'est le monde des alternatives tactiles, dont beaucoup sont sans contact. Chacun d'entre vous qui lisez cet article a un parcours et un niveau d'exposition différents, mais au-delà d'une minorité, il y a fort à parier que vous ne connaissez que superficiellement au moins quelques alternatives tactiles et la façon de les intégrer dans votre contenu numérique. La bonne nouvelle, c'est que c'est plus facile que vous ne le pensez.

Voici un bref aperçu des alternatives les plus courantes et les plus utiles au tactile :

L'activation vocale : D'Alexa et Siri pour les tablettes aux services de plate-forme natifs sur Windows, en passant par les offres d'une multitude d'alternatives d'API plug-and-play de tiers - les mécanismes capables de capturer des commandes verbales et de les convertir en action ne manquent pas. Il s'agit d'une approche véritablement "mains libres" qui est également très utile pour répondre aux exigences d'accessibilité.

RFID/NFC : Différentes technologies ayant le même objectif fondamental : associer des identifiants uniques à des objets uniques et diffuser ces identifiants à tout récepteur placé à proximité. Un cas d'utilisation parfait : les scénarios classiques de "lift-and-learn" que l'on trouve dans le commerce de détail. Lorsque l'objet A est soulevé - c'est-à-dire lorsqu'un objet étiqueté particulier est retiré du récepteur -, il faut alors diffuser une vidéo.

Les capteurs et l'internet des objets : Matériel à la pointe, conçu pour surveiller certains aspects de l'environnement. Lorsqu'un mouvement est détecté, lancez une boucle d'attraction. Lorsqu'un bouton est enfoncé, mettez en évidence l'option sélectionnée. Lorsque la température augmente, proposez une boisson froide. Les capteurs et les objets connectés (parmi l'Internet des objets) vous permettent de réagir au monde en temps réel et de le faire d'une manière qui soit significative pour votre public.

Reconnaissance faciale : Utilisation de caméras pour identifier anonymement la tranche d'âge, le sexe, l'émotion, la pose de la tête, le temps d'exposition, et plus encore de la ou des personnes devant un écran. Créer un contenu en fonction de données démographiques particulières ou réagir à des gestes ou des états émotionnels spécifiques.

Bonus : avec la reconnaissance faciale non seulement vous personnalisez l'expérience, mais vous enrichissez également l'ensemble des données que vous collectez pour l'analyse. 

Gardez à l'esprit qu'aucune de ces modalités n'est mutuellement exclusive, que ce soit entre elles ou avec le tactile. Elles peuvent facilement être complémentaires, avec l'objectif minimal de donner à vos utilisateurs d'autres modes d'utilisation.

BONUS : Nous avons mis en ligne un exemple d'expérience interactive multimodale dans notre Marché. Les clients y trouveront trois options de navigation : le tactile, la parole et l'utilisation de leur propre appareil mobile personnel.

Intégrer les appareils mobiles personnels

Une approche cruciale à considérer est de permettre à votre public d'utiliser son téléphone portable pour interagir avec votre contenu numérique. Les déploiements restent interactifs, mais sans contact, ce qui peut non seulement rassurer vos utilisateurs, mais aussi encourager leur utilisation en réduisant la prudence liée à la santé.

La bonne nouvelle est qu'il existe une multitude d'options pour s'adapter à la nouvelle normalité attendue, et aucune de ces approches ne doit être exclusive. Le contenu "tactile" va évoluer vers un contenu "tactile" optionnel. Les alternatives tactiles deviendront des compléments naturels et conduiront inévitablement à des expériences plus riches et plus personnalisées, accessibles par le moyen de prédilection de chaque utilisateur. Donnez le choix à votre public, et il sera plus enclin à s'engager.

En attendant, l'innovation se poursuit. Par exemple, certains fournisseurs de matériel avant-gardiste produisent des écrans intégrant des films antimicrobiens. D'autres préparent des bornes interactives en prévision d'une utilisation multimodale, sans parler de la fourniture de stations d'assainissement à faible coût. L'essentiel est de se tenir au courant de ce qui se passe avec la technologie, puis de faire preuve de créativité et de sensibilité pour la concrétiser.

L'adaptation est la clé de la survie, aussi bien pour les espèces que pour les entreprises et les technologies. S'attaquer à l'adaptation avec passion et succès peut être à votre portée.


dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi samedi janvier février Mars avril Mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre